!! FIWC 2018 website • FRANCE • Le Touquet • 09 & 10.06.2018 !!

Le Scottish Deerhound

 

Présentation


 

HISTORIQUE

Scottish Deerhound

Le lévrier d’Ecosse ou Deerhound est d’origine très ancienne, il se confondait en des temps très reculés avec son cousin, le lévrier d’Irlande.

Afin de l’adapter à un pays au relief quelque peu tourmenté, dans lequel il fallait obtenir un lévrier rustique, imposant mais beaucoup plus agile et plus souple que l’Irish Wolfhound, on l’a sélectionné depuis des siècles… et conçu en accouplant des lévriers à poil dur existant alors, dont on choisit les plus légers (sans toutefois attenter à la taille), avec des Greyhounds vraisemblablement, et en se servant également d’autres « sangs » sans que nous sachions exactement lesquels.

Quoi qu’il en soit, il est certain que ses racines plongent dans un passé prestigieux ! De nombreux écrits antiques sont arrivés jusqu’à nous, notamment quelques anecdotes d’un chroniqueur du XVème siècle qui narre une querelle entre peuples de l’époque, les Scots et les Pictes, à propos du vol par ces derniers d’un Deerhound de très grande valeur. Cela suffit à provoquer une bataille rangée, qui était l’apanage des mœurs de l’époque, au cours de laquelle « plusieurs guerriers périrent »...

Une autre histoire de ce même auteur relate que Mary, alors reine d’Ecosse, adorait la chasse comme tout seigneur de ces temps. En 1563, le Comte d’Athol organisa en son honneur une immense battue, dans laquelle seuls des Deerhounds furent utilisés comme simples rabatteurs. La battue terminée, la reine Mary, enthousiasmée par l’ardeur et la noblesse de ces lévriers, ordonna, récompense suprême, de lâcher les meilleurs d’entre eux à la poursuite des daims...

 

UTILISATION, CARACTÈRE ET IMPLANTATION

Dans un passé plus récent, vers le millieu du siècle dernier, la race étant alors parfaitement fixée servit au Capt. Graham pour la retrempe de ses Irish Wolfhounds.

Le Deerhound fut donc conçu pour chasser un gibier précis : le cerf rouge qui peuple les Highlands. Un cerf mâle étant un animal assez important, il fut nécessaire, afin d’en venir à bout, d’employer un lévrier rapide, brave et puissant. Lorsqu’on sait que ce gibier possède de surcroît en ses bois une arme redoutable qui met très souvent à mal les jeunes lévriers inexpérimentés, on ne doute pas qu’il était alors nécessaire, pour le chasser, d’employer un chien agile, ardant, puissant et courageux...

Actuellement, le Deerhound est un sportif de première ordre qui a également sa place sur un cynodrome, et il excelle dans la poursuite à vue sur leurre où l’atavisme de chasseur pourra se réveiller.

A la maison, c’est un chien calme, obéissant, n’aboyant presque jamais. Il est très attaché à ses maîtres ainsi qu’aux enfants, devenant très rapidement leur compagnon de jeux.

En France, cette race est toujours assez confidentielle, le nombre des chiens est pratiquement stable depuis des années. Il est vraiment regrettable que cette « perle des lévriers » qui peut intéresser tant les amateurs de performance physique que les amoureux des formes élégantes, soit si méconnu chez nous.